Profitez de -15% avec le code : "MAGIE ".

Syndrome prémenstruel : comment le reconnaître et atténuer ses symptômes ?

person Posté par: Mathilde Maublanc list Dans: LE CYCLE MENSTRUEL Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 398

INTRODUCTION

Le syndrome prémenstruel, ce mot nous sommes des dizaines de femmes à l’avoir entendu dans la bouche d’une amie ou d’une collègue avec notamment cette phrase :“excuse moi, je suis pas trop dans mon assiette je suis en plein SPM en ce moment, tu comprends”. Bien sûr, nous avons hoché la tête en lui disant que l’on comprenait tout à fait ce qu’elle ressentait avec son SP machin truc, alors qu’au fond de nous, nous étions en pleine réflexion sur ce qu’était ce syndrôme ?

.

Le syndrôme prémenstruel, qu’est-ce que c’est ?

Pour celles d’entre nous, qui ne sont pas encore ruées sur leur téléphone portable afin de découvrir ce qu’était ce syndrôme voici une explication simple :

Au sens médical, le syndrome prémenstruel (SPM) apparaît juste après l’ovulation (quand l’ovule n’a pas été fécondé) soit environ sept à douze jours avant les règles. Les symptômes sont le plus souvent des seins gonflés et douloureux, des ballonnements abdominaux, des migraines, ou encore une irritabilité. Ce terme est apparu en 1931 au sein de l’article de Robert Frank qui traite de la “premenstrual tension” (la tension prémenstruelle). Ce terme n’est réellement employé que depuis environ deux ans, grâce aux réseaux sociaux, et la création de diverses pages qui viennent expliquer ce phénomène.

Aujourd’hui on parle plus facilement des règles, ainsi que des douleurs que l’on peut ressentir pendant ou avant ces dernières. Mais des interrogations subsistent autour de ce syndrome, auquel cet article va vous apporter des réponses.

.

Comment reconnaître les syndromes prémenstruels ?

.

Comme dit juste au dessus, le SPM et ses symptômes se sont répandus sur les réseaux sociaux, et beaucoup de femmes ont enfin compris pourquoi elles étaient si mal une semaine avant leurs règles.

Cependant, il est à noté que chaque femme ressent différement le SPM, et que si ces symptômes durent ou vous empêche de vivre correctement il vous faudra consulter un médecin afin d’en discuter avec lui.

Il y a des symptômes qui aident à reconnaître le SPM comme des maux de ventre vers le bas ventre, des migraines répétitives...  Certaines femmes vont avoir des symptômes très douloureux comme les seins douloureux, là où d’autres vont avoir des symptômes plus "agréables" comme une hausse de libido. Certaines encore, auront un appétit digne d’une ogresse, ou auront envie de vomir à cause de la douleur abdominale, dans d’autres cas  encore elles vont se sentir très mal dans leur peau et vont faire face à une baisse de confiance en elles. 

Bien sûr, chacune va chercher à soulager sa douleur à tout prix, mais il y a des choses à faire et d’autres à ne pas faire.

.

Comment atténuer les symptômes prémenstruels ?

Il n’y a pas de recette magique pour faire disparaître les douleurs liées au SPM, mais ces dernières peuvent être atténuées grâce à certaines pratiques, ou certains aliments.

Le yoga : certaines positions vous permettront de vous détendre mais aussi de soulager vos règles douloureuses. Pour découvrir les positions à réaliser pour soulager les symptômes prémenstruels, rendez-vous sur notre blog pour lire l’article Le yoga contre les règles douloureuses

Les tisanes ou infusions : certaines possèdent des mélanges spécialement pensés pour atténuer les douleurs menstruelles, on pensera notamment aux infusions composées d’ortie qui possède des vertus anti-douleurs. Bien sûr, différents sites proposent une sélection d’infusions selon vos besoins dans ces périodes délicates.

La bouillotte chaude : qui n’a jamais mis une bouillotte chaude sur son ventre afin de soulager les crampes menstruelles ? Cette méthode de grand-mère porte encore aujourd’hui ses fruits est à utiliser sans modération surtout l’hiver sous un plaid bien au chaud. Nous vous conseillons les bouillotte en graines, tel que les graines de Lin ou d'épeautres qui ont des vertus magique pour ces maux. 

Manger sainement : pendant les règles on peut avoir un appétit d’ogre, et par conséquent l’envie de manger tout ce qu’il nous passe sous la main. Cependant, il y a des aliments à bannir comme les chips, le chocolat, le saucisson… en bref tous les aliments gras, ou sucrés qui vont venir accentuer vos règles déjà douloureuses.

Privilégiez plutôt les légumes, et notamment ceux qui contiennent du fer afin de prévenir toute carence. Mangez aussi du poisson qui a une forte teneur en Oméga 3, et vous permettra de soulager vos crampes menstruelles.

Prendre du temps pour soi : que ce soit pendant ses règles, ou en dehors de cette période du mois, il est très important de s’occuper de soi. Les règles sont un moment où l’on peut perdre confiance en soi, ainsi prendre du temps pour soi permet de se sentir bien, et de ne penser qu’à soi pendant une heure ou deux.

Il existe une multitude de choses à faire pour soulager ses règles, chaque personne peut avoir ses tips pour soulager un ventre qui fait mal, ou pour reprendre confiance quand le moral n’est pas au beau fixe.

Mais n’oubliez pas que vous n’êtes pas seule dans ce genre de moments, toutes les femmes sont concernées et vous pouvez vous confier à une amie, à votre amoureux-se, ou à un membre de votre famille qui vous rassureront.

Aussi, aujourd’hui il existe des pages sur Instagram qui regroupent les témoignages de femmes vivant leur SPM, mais aussi des memes pour rire un peu de cette situation délicate.

Vous pouvez retrouver la page “SPM ta mère” sur Instagram, pour rire et vous retrouvez dans certaines SPM.

Prenez soin de vous, et ce chaque jour.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre