La culotte menstruelle: protection écologique pendant les règles

person Posté par: Louise Gauthier list Dans: LE CYCLE MENSTRUEL Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 2353

LA CULOTTE MENSTRUELLE : UNE PROTECTION PÉRIODIQUE ÉCOLOGIQUE PENDANT LES RÈGLES. 

〰️

LE PROBLÈME DES PROTECTIONS JETABLES

.

Saviez-vous qu’une femme aura en moyenne 450 fois ses règles dans une vie et jettera 11 000 protections à la poubelle ?

.

Hélas, chaque année, on estime plus de 45 milliards protections hygiéniques jetées à la poubelle.

.

Depuis quelques années, de nombreuses femmes se disent insatisfaites de leurs protections périodiques et se dirigent naturellement vers des protections plus saines et réutilisable. Et heureusement ! Car les conséquences de ces protections jetables sont désastreuses, et ne peuvent plus durer alors que des moyens plus sains, agréables et durables existent !

.

Le saviez-vous ?

.

Un mégot de cigarette met entre 1 et 3 ans à se dégrader, alors qu’un tampon a besoin de 400 à 450 ans pour se dégrader dans la nature, aux même titres que les couches jetables. Alors bien sûr, ne jetez pas vos mégots par terre, mais préservez aussi la planète en vous orientant vers des protections non jetables, et non toxiques.

.

En parallèle, le nombre de protections hygiéniques jetables par femme et par an est ahurissant. Selon l’institut national d’études démographique (ined), en 2020, 49,6% de la population sont des femmes. Cela représente plus de 3 866 220 femmes, qui chaque mois en moyenne, traversent leurs périodes délicates, et qui pour une grande majorité, utilisent des protections jetables. Au cours de sa vie, une femme utilise entre 5 et 15 000 serviettes durant ses règles. Nous vous laissons imaginer l’ampleur des dégâts, pour le confort et la santé de la femme, et pour notre planète !

.

Qu’en disent nos océans ?

.

En tenant compte qu’ils représentent plus de 70% de la surface de la Terre…!

.

Dans toutes les protections jetables, il y a du plastique ! Dans la conception, mais aussi dans les emballage, les applicateurs etc.

Et évidemment, pour des raisons sanitaires et de matières premières, ce type de protection n’est jamais recyclé. Le pire ? Lorsque des femmes jettent leurs protections hygiéniques directement dans les toilettes, celles-ci ont des chances de se retrouver à nager dans nos mers et océans… Pas sûr que nos amis les poissons les apprécient vraiment… Et sur les plages les plus polluées de la planète, des tampons sont retrouvés.

.

LA SOLUTION : LA CULOTTE MENSTRUELLE LAVABLE ET RÉUTILISABLE .

.

La culotte menstruelle, mais comment ça fonctionne ? .

.

Une lingerie menstruelle, c’est une culotte qui ressemble à une lingerie classique, apparence normale, jolie dentelle, belle broderie, et qui dispose d’un assemblage technologique qui permet d'absorber, d'être anti-fuites et anti-odeurs.

.

Une solution confortable qui allie l’utile à l’agréable, pour le meilleur de votre plus grand bien-être !

.

La culotte menstruelle est utilisable pendant plusieurs années. Une véritable rivalité par rapport aux protections jetables, utilisables pendant quelques heures seulement ! Si l’on en prend bien soin, comme une véritable pièce de lingerie elle durera des années. N’hésitez pas à vous renseigner sur comment laver ma lingerie menstruelle en amont. afin de savoir tous les secrets pour la garder longtemps !

.

Les lingeries menstruelles Petites Culottées, sont totalement pensées et fabriquées en France, elles sont douces, confortables et raffinées, ornées de somptueuse dentelles de Noyon-Calais et d'irrésistibles broderies Leveaux.  Nos Petites Culottées prennent soin de notre planète, de nous et on prend soin d’elles avec délicatesse.

.

Une protection périodique écologique.

.

Après chaque utilisation, on rince la culotte à l’eau froide pour dégorger au maximum les flux, jusqu’à ce que l’eau soit claire. On la lave à la main ou en machine sans adoucissant, maximum 30°, 40 ° sur cycle  « délicat »  pour ne pas abîmer l’assemblage technologique de sa lingerie. On la sèche à l’air libre et la voilà fin prête pour de nouvelles aventures sur vos fessiers. Une toute autre histoire que ces nombreuses protections jetables, qui finissent à la poubelle (si ce n’est dans les toilettes) au bout de quelques heures...

.

La culotte menstruelle évite le gaspillage et la surconsommation.

.

Evidemment vous l’aurez compris, derrière Petites Culottées et son souhait de bien-être il y a aussi une pensée écologique. Aujourd'hui, nous ne sommes plus obligées de dépenser des mille et des cents et de jeter pendant au moins 3500 jours de notre vie nos protections intimes. 

.

Dans la vie d’une femme, les protections hygiéniques prennent une place prépondérante, c’est un véritable budget, au minimum 5€ par mois pour des protections périodiques, soit 130€ sur 2 ans (sans prendre en compte toutes les lingeries abîmées, le linge et les vêtements tachés que l’on doit  racheter). Un budget conséquent, pour des protections pas toujours très agréables, pleines de plastiques, et nocives pour votre santé. Ne souhaitez-vous pas utiliser votre argent pour un meilleur confort et une jolie quête de féminité ?

.

Alors, qu’attendez-vous pour faire le pas ? Vous avez déjà franchi l’étape ? N’hésitez pas à en parler autour de vous, soyez fières d’utiliser des protections écologiques, qui vous allège le quotidien et qui renforce votre élégance ! Soyez fières d’encourager la production française et de faire un pas vers une consommation plus durable !

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
  • Créer un compte

Créer un compte