Fuites urinaires et incontinence : comment y faire face ?

person Posté par: Juliette list Dans: LE CORPS FÉMININ Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 802

Les fuites urinaires sont un sujet encore tabou dans notre société, notamment pour les jeunes femmes qui peuvent également y être confrontées. En effet, les personnes âgées ne sont pas les seules victimes de ce phénomène car 12% des femmes entre 20 et 29 ans en souffrent également. Il suffit d’éternuer, de rire un peu ou même de faire du sport pour être victime de fuites urinaires. Avoir des fuites urinaires ne signifie pas non plus que vous vous faites dessus, mais simplement que vous avez une perte d’urine sous forme de gouttes. Les fuites urinaires peuvent donc être en petites ou grosses quantités. Vous l’aurez compris, les fuites urinaires sont fréquentes et augmentent avec l’âge. 

.

Mais qu’est-ce que c’est ?

.

Les fuites urinaires ou encore l'incontinence se caractérisent par une perte accidentelle ou involontaire d’urine. Il existe différentes formes d’incontinence : 

.

L’incontinence urinaire d’effort à cause d’un affaiblissement des muscles du périnée. Dans ce cas, les fuites ne sont pas précédées d’une envie d’uriner et il suffit de peu pour en avoir. Comme son nom l’indique, elle est due à un effort comme lorsque l’on tousse, on rigole, on court, on fait du sport ou même lorsque nous sommes debout. Dans ces situations, votre périnée ne résiste plus à la pression mais il n'y a pas d'inquiétude à avoir. 
.

- L’incontinence urinaire par urgenturie est liée à une pathologie de la vessie qui entraîne des contractions anormales et donc une envie pressante et incontrôlable. La personne n’a alors pas le temps de se rendre à temps aux WC et a des fuites assez importantes même sans faire le moindre effort. Les causes de cette pathologie peuvent être fonctionnelles comme psychologiques.

.

- L’incontinence urinaire mixte est quant à elle un mixte des deux incontinences citées précédemment. Ce type d’incontinence est la forme la plus fréquente et concerne assez peu les plus jeunes.

.

Comment les réduire ? 

.

Ces fuites sont dues à un plancher pelvien pas assez musclé !

.

Le plancher pelvien, plus communément appelé le périnée, est un ensemble de muscles situé entre le pubis et les fesses. Son rôle est donc de maintenir les organes ainsi que les voies génitales et les voies urinaires afin d’assurer la continence urinaire et fécale. Lorsque les organes de l’abdomen se remplissent, se vident ou encore se contractent, ils exercent une pression et le périnée est là pour maintenir un équilibre et résister à cette pression. Le manque de tonicité du périnée empêche son rôle de verrou d’être garanti ce qui provoque des fuites. 

.

Plusieurs facteurs impliquent plus de pression pour le périnée et l'affaiblit, comme la grossesse, le tabac, la constipation ou encore le surpoids. 

.

Pourquoi moi ? 

.

Plusieurs facteurs de risque existent et donc certaines personnes sont plus sujettes à avoir des fuites urinaires que d’autres. On vous explique tout et on vous détaille tous les facteurs à prendre en compte :  

.

- Avec l’âge, le périnée s’affaiblit, d’autant plus s’il n’est pas entretenu. Donc plus on vieillit, plus on a des chances d’avoir des fuites urinaires. Toutefois, elles peuvent survenir à n’importe quel âge. En effet, sur une étude de 1000 femmes représentatives de la population française, 20% des moins de 30 ans ont déjà eu des fuites.

.

- La grossesse et les accouchements répétés sollicitent énormément ce muscle et imposent une forte pression qui peut altérer sa résistance.

.

- La ménopause et tous les changements hormonaux qui surviennent durant cette période participent au relâchement du périnée.

.

- La constipation et le fait de pousser à plusieurs reprises affaiblissent le périnée car l’action de pousser appuie sur le plancher pelvien.

.

- Le surpoids et porter des charges lourdes provoquent sa fatigue.

.

- Certaines pratiques sportives ont l’effet inverse, comme les abdos, qui à cause des impacts au sol et des contractions des muscles de l'abdomen, entraînent une hausse de la pression.

.

- Se retenir d’aller aux toilettes n’est pas bon non plus. En plus de risquer une infection urinaire ou une constipation, cela peut engendrer des fuites urinaires dans le futur car le périnée se contracte trop. Ceci est fréquent chez les enfants et il faut donc faire attention pour leur éviter d’avoir des fuites urinaires en grandissant.

.

Comment mieux vivre avec ?

.

Quelques solutions existent pour réduire les fuites urinaires et rendre la vie des femmes plus facile. 

.

- La rééducation des muscles du périnée, à travers des petits exercices, permet de redynamiser et de tonifier son périnée. Les exercices peuvent se faire à la maison ou en cabinet avec un kinésithérapeute ou une sage-femme spécialisée. 

.

- Des exercices par électrostimulation peuvent être proposés par les kinésithérapeutes ou peuvent être effectués à domicile avec des sondes périnéales connectées telle que la sonde Fizimed, testée et approuvée par l’équipe. 

.

- Les médicaments anticholinergiques peuvent être prescrits dans les cas d’incontinence impérieuse. Ces médicaments diminuent l’activité vésicale et donc l’envie d’uriner. 

.

- La chirurgie est utilisée, dans les cas les plus sévères, pour diminuer ces fuites. Plusieurs interventions sont alors possibles :

.

* La pose d’une bandelette de soutien. Cette bandelette est placée sous l’urètre de sorte à la soutenir. C’est une intervention de moins d’une heure qui donne une réussite dans 80 à 90% des cas.

.

* Le sphincter urinaire artificiel est une prothèse qui a pour but de reproduire la fonction du sphincter urinaire. Elle est réservée aux cas les plus sévères.

.

* Les injections d’acide hyaluronique (et oui il n’y a pas que les rides qui peuvent être comblées par cet acide) dans les muqueuses de l’urètre. Ces injections sont pratiquées pour renforcer l’épaisseur de cette muqueuse et donc soutenir l’urètre.

.

- Certaines pratiques sportives comme le tennis, la zumba ou encore la course à pied ont des impacts au sol fréquents et des à-coups qui entraînent une forte pression sur le périnée. Ces sports sont donc à limiter ou à associer avec des exercices pour redynamiser son plancher pelvien. Les sports à privilégier sont la natation, le cyclisme ou encore la marche. 

.

Aujourd’hui pour mieux vivre avec ses fuites, de nombreuses protections existent comme les serviettes, les protège-slips et même les couches. Saviez-vous que nos lingeries Petites Culottées peuvent également être utilisées pour les fuites urinaires ? En effet, elles ont été conçues dans le but de maintenir l’élégance des femmes pendant leurs périodes délicates, les règles et les fuites urinaires. Retrouvez toutes nos lingeries

.

Comment les éviter ? 

.

Quelques gestes simples à suivre pour éviter et réduire les risques d’incontinence : 

.

- Entretenir son périnée et le muscler avec des exercices simples, 2 à 3 fois par semaine ou avec des sondes périnéales. En plus de réduire les risques de fuites urinaires, avoir un périnée musclé booste le plaisir sexuel

.

- Rééduquer son périnée après de fortes pressions comme la grossesse ou un accouchement

.

- Boire suffisamment d’eau

.

- Manger varié et équilibré 

.

Comment faire pour en parler ?

.

Dès lors que les fuites urinaires perturbent votre vie personnelle, sociale ou professionnelle, il est important d’en parler avec un professionnel comme votre médecin, votre gynécologue ou votre sage-femme. Dans les cas plus graves, l’avis d’un urologue est nécessaire. 

.

Même si ce sujet est encore très tabou chez les femmes, vous n’êtes pas seule à y faire face et vous n’avez pas à en avoir honte. En parler avec certains membres de votre famille, votre compagnon ou encore vos amis peut vous aider à comprendre mais surtout à relativiser car de nombreuses femmes et d’hommes ont des fuites urinaires. Dans la plupart des cas, ce n’est pas une pathologie et de nombreuses solutions et traitements s’offrent à vous pour mieux vivre avec ou pour les réduire. Il est donc important de vous décomplexer car cela est très fréquent, plus que vous ne l’imaginez. 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre